Préserver  la biodiversité

Accueil Nous connaitre Nos engagements Développement durable Préserver la biodiversité

Version imprimable

Préserver la biodiversité

Teréga réaffirme son engagement en faveur de l’environnement

Le respect de la réglementation

Conformément à la réglementation, chaque dossier de demande d'autorisation déposé par Teréga prend en compte les questions de biodiversité, notamment dans les espaces protégés. Ainsi, pour tout projet de construction de canalisations, des études sur la faune et la flore sont réalisées dans la zone pressentie pour le tracé final.

Afin de satisfaire les exigences règlementaires qui lui sont applicables Teréga s’appuie pour l’ensemble de ses projets sur la démarche ERC (Eviter Réduire Compenser). En effet, Teréga étudie les possibilités d’évitement et de réduction des impacts environnementaux dès les phases préliminaires de conception de ses projets de gazoducs.

La priorité est donnée à l’évitement des enjeux par la recherche d’un tracé de moindre impact écologique. Sur les zones à enjeux qui n’ont pu être évitées, des mesures de réduction des impacts sont mises en place lors de la phase chantier. Fort d’un retour d’expérience acquis lors de suivis écologiques pluriannuels à la suite de nos chantiers, ces mesures évoluent au fil des ans afin d’être toujours plus efficaces. Enfin, lorsque les impacts ne peuvent être ni évités, ni réduits, des mesures compensatoires sont mises en place.

Construction et maintenance des canalisations : les traversées de cours d’eau

À chaque opération impliquant la traversée d’un cours d’eau, des techniques spécifiques sont appliquées. Elles sont constamment perfectionnées afin de réduire l’impact des travaux sur le milieu aquatique.
A titre d'exemple, Teréga réalise une pêche électrique avant toute intervention dans un cours d'eau. Cette technique, réputée pour être la moins traumatisante pour les poissons, est la plus efficace pour extraire l’intégralité de la faune aquatique. D'autre part, le prolongement de la piste est assuré par la mise en place de ponts (par exemple de type bayley). Ils préservent les berges et maintiennent la continuité écologique. Des méthodes élaborées ont été mises en place pour filtrer les eaux en captant les matières en suspension.
Enfin, la remise en état des berges est assurée par l’application des techniques de génie écologique les plus appropriées.

Un engagement constant démontré et reconnu

Teréga est reconnu depuis Janvier 2014 par le Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie (MEDDE) pour son engagement en faveur de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB). Cette distinction récompense les nombreuses actions mises en œuvre par Teréga afin de limiter les impacts de ses chantiers de pose de gazoducs.

En 2016, fête le 10ème anniversaire de la certification ISO 14001 du système de management de l’environnement de Teréga qui a été renouvelée en 2015 pour 3 ans. Cela témoigne de l’engagement de longue date de l’entreprise ainsi que de son amélioration continue dans le domaine de l’environnement.

Pour aller au-delà des exigences réglementaires, Teréga réalise régulièrement sur les servitudes situées au-dessus des canalisations enterrées, des études approfondies de la faune et de la flore. Ces inventaires de terrain ont permis de démontrer la cicatrisation rapide des milieux sur l’axe des canalisations et un enrichissement de la biodiversité par la création de milieux ouverts en zones boisées. Les servitudes de Teréga constituent dans de nombreux cas de véritables corridors écologique permettant la libre circulation de la faune et le développement de stations de flore parfois protégées.

Cette prise en compte des corridors écologique est aussi très importante en milieu aquatique. Ainsi, Teréga arasera à l’automne 2016 un seuil de plusieurs mètres de hauteur sur l’Adour afin de faciliter la libre circulation des espèces aquatiques et semi-aquatiques telles que le Desman des Pyrénées (espèces protégée endémique des Pyrénées).

Réhabiliter des bassins techniques autour des sites de stockage

À travers son activité de stockage de gaz naturel à Lussagnet (40) et Izaute (32), Teréga dispose de nombreux forages auxquels sont associés des bassins recueillant les fluides (boues) de forage.
L’entreprise s’est donnée pour objectif de réhabiliter les bassins présentant un intérêt écologique.

Cet intérêt est évalué à partir de différents critères :

  • situation de chaque bassin vis-à-vis des principaux zonages environnementaux (zones Natura 2000, ZNIEFF, etc.) ;
  • caractéristiques écologiques de chaque site (relevé des principales espèces floristiques pour déterminer les possibilités d’accueil de chaque bassin) ;
  • observations ponctuelles et témoignages concernant les espèces faunistiques présentent sur chaque site.

Le croisement de ces différents critères d’évaluation a permis de sélectionner les bassins présentant un potentiel écologique intéressant. Ils ont été conservés en l’état et réaménagés en tant que zone humide. Les autres bassins ont également été réhabilités par un comblement et une restauration.

Échanger et travailler en partenariat avec nos parties prenantes

Le respect de la biodiversité (conservation des espèces et protection du vivant) est un enjeu prioritaire pour Teréga. Il s’inscrit dans le cadre de sa politique environnementale et sociétale au service du développement durable du territoire.
Pour attester de son engagement, Teréga a signé en juillet 2010 une charte de la biodiversité et a lancé des actions au niveau régional.

Connaître la biodiversité sur son territoire

Les connaissances que Teréga a acquises sur la biodiversité de son territoire l’ont incitée à étendre les inventaires faune/flore à son réseau existant. L’entreprise travaille en partenariat avec les Conservatoires d'Espaces Naturels (CEN) d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées.
Cette coopération ambitieuse entre un industriel et des associations a pour objectif d’orienter les pratiques d’entretien de servitudes (zones au-dessus des canalisations enterrées) voire de différencier sa gestion des espaces naturels en fonction de la sensibilité des milieux.

Teréga contribue également à l’amélioration du partage des connaissances sur le patrimoine naturel national, avec par exemple un partenariat avec le Muséum National d’Histoire Naturelle pour mettre à disposition ses nombreuses données d’inventaires « Faune/Flore » collectées avant chantier.

Réaliser des projets

Teréga est un acteur engagé dans la sauvegarde et la valorisation du patrimoine végétal local. En effet, l’entreprise a signé en 2015 une convention avec le Conservatoire Végétal Régional d’Aquitaine (CVRA) pour la mise en place d’un verger d’environ 2 hectares constitué d’espèces régionales.

Teréga participe également depuis plusieurs années au développement à l'échelle nationale des labels « Végétal Local » et « Vraies Messicoles ». Ce projet piloté par la Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux (FCBN), vise à permettre l’utilisation par les particuliers et professionnels de semences ou de plants d’origines certifiées locales. Ce projet a commencé à porter ses fruits depuis 2015 avec la labellisation de plusieurs fournisseurs répartis dans les 11 régions biogéographiques de France.

Sensibiliser et échanger

En Décembre 2015, Teréga a organisé un «Séminaire biodiversité ». Destiné à l’ensemble de ses salariés et de ses interlocuteurs réguliers (autres gestionnaires d’infrastructures, bureaux d’étude, administrations, associations), cette journée d’information et d’échanges a vu notamment la participation d’associations (CEN, Ligue de Protection des Oiseaux, Conservatoires Botaniques, …), d’administrations et de bureaux d’études.

Participer à des groupes de travail et des comités

Pour améliorer ses pratiques, Teréga a rejoint différents groupes de travail et comités.

  • CIL&B : Club infrastructures linéaires et biodiversité: ce groupe effectue de nombreuses actions en faveur de la biodiversité et des continuités écologiques (séminaires, publications, projets de recherches, …). Il est composé de correspondants biodiversité appartenant aux entreprises gestionnaires d’infrastructures linéaires (Teréga, RTE, ERDF, RFF, VNF, GRTgaz et VINCI Autoroutes).
  • Intervention en zone sensible : ce groupe coordonné par le GESIP (Groupe d’étude de sécurité des industries pétrolières et chimiques), constitué d’associations interprofessionnelles telles que l’AFG (Association française du gaz), de représentants du ministère et de gestionnaires d’espaces naturels comme l’ATEN (Atelier technique des espaces naturels), vise à préciser les modalités d’intervention dans les zones sensibles situées à proximité des canalisations.
  • Trames vertes et bleues : Teréga participe au comité régional TVB Aquitaine et à l’élaboration du schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Midi-Pyrénées piloté par les Conseils régionaux.
  • Teréga participe à des comités de pilotage de projets Natura 2000.

Carte des installations

Liste des secteurs d'exploitation Teréga des 15 départements du Sud-Ouest

EN Standard TEREGA : 0 559 133 400EN Urgence Gaz : 0 800 028 800

l'énergie est notre avenir, économisons-la !Copyright ©2018 TEREGA. Plan du siteGlossaireMentions légalesCrédits